Accueil

L’Empathie racontée au monde de l’élevage

par Anne Vonesch     télécharger ou commander

Pétition : Porcherie de Landunvez

tableau herbe chez cailleboteux

EXPO D’ART CONTEMPORAIN aux Caillebotis-sur-Lisier, grâce au mécénat du pédégé Truicatel pour le porc “BIEN ÉLEVÉ”

Pétition : porcherie de Heuringhem

L’Histoire et les Enseignements de 12 porcheries

Le CODE de bonne conduite pour l’élevage de porcs a paru !
petits signaux 5

petits signaux 3

L’album  Une « vie » de cochon
Surproduction porcine: l’impôt finance LA CRISE SANS FIN
 AMMONIAC, particules fines et santé

Dossier : « Le caillebotis intégral pour les Nuls »

____________________________________________

Le Collectif PLEIN AIR est un collectif informel

pour partager et coordonner des informations, expériences et actions. Les membres sont surtout des associations, que ce soient des associations locales ou des fédérations, notamment au sein du mouvement France Nature Environnement.

Il œuvre  pour l’abandon de projets de nouveaux élevages qui sont basés sur l’intensification et la production de masse et qui induisent des impacts et des risques dommageables pour l’environnement et le bien-être animal.

Il s’engage pour une transition et une réorientation des systèmes d’élevage majoritaires et pour une évolution des modes de consommation.

Il défend trois grands objectifs :

  • le respect du vivant : animaux d’élevage, faune et flore sauvage, santé et bien-être humains,
  • le développement d’une agriculture et d’une alimentation durables, non polluantes et économes des ressources,
  • la construction d’un cadre économique et réglementaire plus juste.

Le Collectif PLEIN AIR a connu sa première rencontre en septembre 2013 à Hillion. Ecoutez l’histoire de l’oiseau.

Les membres du Collectif PLEIN AIR s’engagent sur une Charte.

Le fonctionnement du collectif est informel et pragmatique.

 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Des livres pour élever le débat

Le but du Collectif est de s’opposer à l’industrialisation de l’élevage, un processus qui s’accélère encore, mais il n’y a aucune raison pour qu’il ne soit pas réversible à terme. Le désastre écologique et humain oblige à rechercher une toute autre forme d’innovation, une innovation par le respect.

Dans ce but, il faut oser entrer dans la complexité du sujet. Certains ouvrages peuvent nous aider.

Livre blanc pour une mort digne des animaux

Livre blanc

par J.Pocher, E.Lécrivain, S. Mouret, N.Savalois

« Avec les mots, avec mes mots, je lui dis : bon, c’est ton tour, voilà. »  Parce que ce qu’ils entrevoient de l’abattoir les heurte profondément, de nombreux éleveurs revendiquent un droit de regard et un droit d’agir, notamment les éleveurs qui défendent une haute idée de leur métier, de leurs relations avec les animaux et de leurs responsabilités.

 

ELEVAGE DURABLE, OMNIVORE RESPONSABLE

par Eric Simon

Un ouvrage D’UTILITÉ PUBLIQUE, préfacé par Allain Bougrain-Dubourg.

Un indigné est à la recherche du consommateur, dans le labyrinthe de l’absurde… avec une longue expérience d’éleveur proche des animaux.

Cliquer sur l’image pour en savoir plus

Simon livre sans références

association

Les associations

Voir la page »

charte

Charte

Charte du Collectif PLEIN AIR Pour nous Libérer de l’Elevage Industriel, pour la Nature et les Animaux, et pour l’Innovation dans le Respect Le Collectif Plein Air est un collectif informel. Il est indépendant et apolitique. Son action consiste à mettre en …

Voir la page »

fonctionnement

Fonctionnement

Le principe de la création du collectif a été validé lors d’une réunion à Hillion, le 14 septembre 2013. La Charte a été amendée et validée. Le fonctionnement du collectif est informel. Les membres participent selon leur disponibilité. Un Bureau …

Voir la page »

archive

Edito-Archives

Sauver l’élevage ? Quel élevage ? L’élevage est en crise, les éleveurs manifestent. Pas d’angélisme. Le consumérisme porté par la vague du « toujours plus et moins cher pour MOI » a trop joué avec le feu. Autrefois d’honnêtes consommatrices croyaient bien …

Voir la page »